11 septembre 2012

Nosferatu Fantôme de la Nuit - Werner Herzog - 1979

Nosferatu-Herzog

Il s'agit d'un remake de Nosferatu le vampire de Murnau. Le film s'ouvre avec des momies mexicaines. Le mystère commence et ne va que s'épaissir durant le film, si Murnau nous a effrayé, Herzog surprend et inquiète, il réalise un film de vampire alors même que le spectateur ne verra qu'une seule goutte de sang, paradoxalement celui de Nosferatu. La bande-son mystérieuse, si ce n'est mystique, composée par Popol Vuh plonge le spectateur dans un brouillard sans fin.

Kinski campe un Nosferatu tragique, solitaire et qui en souffre. Herzog en fait un remake plein de tristesse. Il n'est pas le vampire terrorisant, ni séduisant que le cinéma montrera x fois. Il est torturé et en mal d'amour.

Nosferatu est un personnage, il n'est pas mort avec la fin du film de Murnau, Herzog le ressucite par l'intermédiaire de Lucy qui rêve de lui et de ce fait le ramène à nous. Schreck et Kinski l’interprète identiquement, les même geste ce même visage inoubliable et cette même emprise sur tout ce qui l’entoure.

Adjani spectre blanchâtre qui erre parmi les vivants, c'est la raison pour laquelle Nosferatu se reconnaîtra en elle et la choisira. Elle n'est pas, contrairement à ce que souvent on entend, belle. Elle est même l'inverse, blanche, froide presque déjà morte, à l'image de Nosferatu. Pour lui, l'embrasser fut mourir.

Le film franchit aussi les limites du réel, logique quand on parle de vampire. Ce qui l'est moins, c'est parcourir les Carpates jusqu'à Wismar en bateau. Le rêve hante le film et les festivités pré-apocalyptique accentuent le doute sur ce que l'on voit.

Herzog fait bien plus qu'un énième remake, il ressuscite l'un des personnages les plus effrayants du cinéma, pour en compléter la psychologie. Non seulement il rend un vibrant hommage à l'originale mais il va jusqu'à enrichir cette histoire. Il nous offre une œuvre à l'esthétisme exceptionnelle, rarement film ne s'est autant regardé tel un tableau. A voir, à revoir et à déguster.

 

Posté par Instant Critique à 18:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,


Commentaires sur Nosferatu Fantôme de la Nuit - Werner Herzog - 1979

    En effet, le périple maritime de Nosferatu a de quoi déconcerter ceux qui savent placer la Roumanie (en fait la Transylvanie) sur une carte. Avec la version de Murnau, c'est encore plus déroutant car il n'est même pas dit (ou alors cela m'a échappé) que l'action commence en Allemagne (on voit peut-être une maison de type allemand à un moment). Comme elle débute en Angleterre dans Dracula, je croyais que c'était aussi le cas pour le Nosferatu de Murnau. J'ai fini par comprendre au bout d'un moment... On comprend bien mieux les motivations des personnages dans la version d'Herzog. Je l'ai trouvé bien plus captivante que la précédente (bien que le rythme soit tout aussi lent). J'ai eu du mal à croire que le Nosferatu de 1922 soit un classique. Il n'est pas effrayant. Murnau fera bien mieux quelques années plus tard avec l'Aurore puis Tabou.

    Nosferatu a dû partir avec au moins 2 jours d'avance sur Jonathan Harker. Au final il n'arrive que quelques heures avant lui à Wismar... mais quelques heures après dans son quartier car il lui a fallu attendre la nuit pour marcher. Conclusion: Jonathan Harker a effectué le voyage retour plus rapidement que Nosferatu; ce dernier a mal calculé son coup; il n'était pas doué en géographie... J'ai eu du mal à croire qu'il ait pu embarquer sur un radeau puis un bateau sans assistant et sans se montrer (à cause du jour). Mais je suis peut-être un peu trop rationnel. :)

    Il faut que je mette la main sur Fitzcarraldo.

    Posté par Antonio, 17 septembre 2012 à 15:55 | | Répondre
  • Salut,
    Je connais un film de ce genre, mais je ne sais pas si c'est le même : http://www.megavod.fr/nosferatu---fantome-de-la-nuit/ .

    Posté par Cassandra, 27 novembre 2012 à 07:43 | | Répondre
  • Coucou,
    Si quelqu'un veut voir le film, il pourrait le trouver ici : http://www.megavod.fr/nosferatu---fantome-de-la-nuit/ . Je suis fan, car je pense que cette oeuvre est culte pour beaucoup de cinéphiles qui sont fans du genre.

    Posté par Cassandra, 04 décembre 2012 à 09:51 | | Répondre
Nouveau commentaire